Monthly Archives:juin 2013

5 521€ pour les «Bras Ouverts» et la «Goudinière»

guillaume.bourgeois No Comments

1

 

TOURNAI – 5 521€ pour les «Bras Ouverts» et la «Goudinière» grâce au Fifty One; ce sera pour mieux guider les «enfants du juge».

Au Fifty One, ils sont une vingtaine de membres, tous extrêmement impliqués dans les objectifs du Service-club, l’aide à la jeunesse par le truchement d’institutions méritantes. «Le Tournai Jazz Festival et la Halle gourmande sont les sources principales de cet apport financier distribué en fonction des projets reçus», explique le président Agostino Ranalli.

Le développement de leurs priorités fait apparaître chez Jean-Luc Rivière et Georges Hocq, respectivement directeurs de la Goudinière et des Bras Ouverts, une grande similitude tant dans les structures que dans les buts.

Les deux institutions ne travaillent que sous mandat donné par une instance juridique reconnue; elles ouvrent trois sites spécifiques: hébergement, centre de jour, suivi en famille et accueil des enfants de trois à dix-huit ans. Ils sont 75 à la Goudinière, 42 aux Bras Ouverts.

Le personnel a besoin «de patience, de psychologie, de constance et d’une quête du mieux-être pour ces jeunes qui ont subi souvent de grandes épreuves et à qui nous devons rendre l’espoir et les moyens de se réinsérer dans ce monde qu’ils intègrent à 18 ans», démontrent ces responsables.

Les 2 650€ serviront aux Bras Ouverts à ouvrir «un centre psychomoteur et de relaxation, bien nécessaire pour travailler sur leurs problèmes liés à des situations douloureuses tels les espaces-rencontres».

Il reste à concrétiser un rêve à la Goudinière: «Un atelier vélo, gage d’autonomie car c’est aux participants que reviendra l’entretien, la réparation, le montage de leur cycle, ce qui, de plus, les responsabilisera».

Ouvrir les portes aux jeunes, les guider et leur rendre courage, voilà qui vaut bien les 5 521€.